Île de Ré

C’est en 2006 que j’ai renoué avec l’Ile de Ré, non par le bac qui auparavant nous permettait l’accès après quelques heures d’attente, mais en franchissant ce superbe pont qui permet de l’atteindre rapidement. C’est sur ce pont que m’est revenue ma première émotion de “photographe” celle de la lumière que j’ai découverte au travers de mon objectif, sur des plages bretonnes..j’avais alors 17 ans….Associée au parfum que représente les effluves ostréicoles indissociables de l’Ile. Je savais, ce jour là que je me promettais de beaux moments à capter la vie locale, les paysages marins inondés de cette lumière exceptionnelle et très pure qui caractérise cette “Méditerranée de l’Atlantique”. Ce dossier sera alimenté au fur et à mesure de mes visites, au fil des ans, des saisons, des marées pour traduire l’émotion générée par les marais, les villages, le paysage marin que l’on peut contempler à l’infini. Un lieu de calme, de sérénité où l’on peut se ressourcer et se sentir bien avec soi-même dans un silence réparateur et bénéfique…

Lumière, lumière. Je n’ai que ces moments pour écrire la peinture et tu as une palette infinie pour peindre la lumière. Je t’envie. Là-bas, sur la mer le soleil fait naufrage”. 

Peindre la Lumière ou le bonheur irrésistible des couleurs”. Bernard Giraudeau in Ailleurs livre du peintre Olivier Suite Verley, peintre de l’Ile de Ré.

France, Noir & Blanc
, , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu
error: Content is protected !!