Octobre 2013, destination Addis Abeba, en compagnie de notre ami photographe animalier Gérard David (http://gerard-david.com) pour aller à la rencontre du Loup d’Abyssinie. A l’arrivée, une surprise nous attend tant le paysage évoque la Toscane, verte et vallonnée. Des hautes falaises de Debre Libanos au nord au plateau de Sanetti , sommet du plateau de Bale, nous observerons de multiples rapaces, le Gypaëte Barbu, l’Aigle Ravisseur, le Vautour Fauve, de nombreux singes, les Geladas, les Colobes dans la région d’Awasha, enfin le Loup d’Abyssinie, vivant dans une véritable toundra, sous la pluie et la neige lors de notre séjour, à 4100 m d’altitude. Ce voyage a été aussi l’opportunité de magnifiques rencontres avec la population locale très accueillante des villages et des hauts plateaux.

« Les Abyssins répugnent à faire paraître leurs sentiments et tout ce qui révèlerait leur pensée. »

« Le haut plateau doucement vallonné (…) leur paraissait figurer le socle naturel de la terre, comme un banal bassin de craie sur le rivage d’une mer. » L’Abyssin J.C Ruffin

Animaux, Ethiopie
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu
error: Content is protected !!