La Grande Mosquée de Paris

Fin 1916 le gouvernement français décide d’ériger la Grande Mosquée en reconnaissance des soldats musulmans morts pour la France, notamment à Verdun lors de la terrible « Bataille du Destin de la France ».

La Société des Habous et des Lieux Saints de l’Islam voit le jour en 1917, la première pierre est posée en octobre 1922 à l’emplacement du futur Mihab orienté vers la Mecque.

Depuis cette date, cette fondation pieuse, philanthropique culturelle, autonome et politiquement neutre véhicule en France et en Europe son message humaniste et universel. Durant l’occupation allemande elle servait de refuge à des Résistants ainsi qu’à des familles et enfants Juifs.

Visiter la Grande Mosquée, c’est se transporter dans un autre monde, une autre culture et découvrir une magnifique architecture: le Minaret haut de 33m, élément emblématique du site, la Cour d’Honneur dans un superbe jardin dont la galerie mène à la tombe de Kaddour Ben Ghabrit son premier directeur. Au sud, la porte Es-Salam (de la Paix) surmontée par des versets du Coran sculptés dans la pierre. Le Grand Patio remarquable cour de marbre décorée de zéliges emblématiques de l’art Islamique et d’oeuvres d’artistes, surmonté d’un toit en bois de cèdre recouvert de tuiles émeraudes. La Salle de Prière avec son Minbar offert par le roi d’Egypte Fouad Ier d’où l’Imam adresse son sermon lors de la Grande Prière du vendredi. La bibliothèque lambrissée de bois de cèdre et ornée de vitraux colorés, lieu de sérénité renfermant des exemplaires rares du Coran. Enfin la Salle Emir Abdelkader accueille colloques et cérémonies.

Visiter la Grande Mosquée, c’est se laisser envelopper d’une sérénité, d’un calme uniques au sein d’un superbe jardin aux senteurs fortes de jasmin.

Sans oublier le Hamam, maintenant réservé aux femmes ni le le magnifique et délicieux restaurant.

Visiter la Grande Mosquée, c’est s’offrir une expérience visuelle et spirituelle d’un autre temps…

« Si la guerre a scellé sur les champs de bataille la fraternité franco-musulmane et si plus de cent mille de nos sujets et protégés sont morts au service d’une patrie désormais commune, cette patrie doit tenir à honneur de marquer au plus tôt et par des actes sa reconnaissance et son souvenir. »                             E.Herriot

« La France entend ne rien railler, ne rien troubler, ne rien effacer dans l’âme humaine de ce qui a pu contribuer à la réconforter, à l’élever, à l’ennoblir. »

Maréchal Lyautey

Matériel   Leica Q2 Objectif Sumilux 28mm/ 1.7

Architecture, Grande Mosquée, Paris, Villes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu
error: Content is protected !!